Qui sommes nous ?

Le Programme de Lutte Anti Erosive – PLAE III :

Projet du Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage (MPAE) cofinancé par la République Fédérale d’Allemagne à travers la KfW et le Gouvernement Malagasy.

L’érosion et la dégradation des bassins versants se produisent à un rythme alarmant à Madagascar en raison de techniques inappropriées d’utilisation des terres, de passage fréquent des feux de brousse incontrôlés et de la croissance rapide de la population.
Dans les grandes villes de Madagascar, plus de 80% des ménages utilisent encore le bois comme source d’énergie domestique. Les ressources forestières sont ainsi sous une forte pression car les populations les exploitent illicitement pour couvrir leurs besoins en bois. En plus, les conditions des droits d’utilisation des terrains non réglées aggravent la situation.
Cette situation entraîne la sédimentation des infrastructures d’irrigation et des rizières et réduit la productivité agricole. La biodiversité unique en son genre est aussi menacée.

 

La gestion durable des bassins versants et la protection des périmètres irrigués sont les objectifs principaux du Programme. Avec les concepts qui protègent les sols et augmentent les revenus des villageois, le Programme travaille avec les organisations de base des agriculteurs et fournit des services de vulgarisation agricole et environnementale.

STRUCTURES DE MISE EN OEUVRE:

La structure de mise en œuvre du PLAE III est présentée comme suit :

Unité de Coordination – Maître d’œuvre:

Basée à Antananarivo, l’unité de coordination du PLAE III a pour rôle principale la gestion et la coordination des activités du programme ainsi que le développement d’une étroite coopération avec les partenaires.

Elle est constituée:

  • D’un Coordinateur National
  • D’un Conseiller Technique Principal
  • D’un Coordinateur des activités techniques,
  • D’un Gestionnaire de fonds
  • Et du personnel d’exécution.

Antennes du Programme – Exécutant:

Deux antennes sont opérationnelles pour l’exécution et l’évaluation des activités sur les terrains depuis le mois de juillet 2014. L’antenne du PLAE à Boeny est basée à Marovoay tandis que celle de DIANA a son bureau à Antsiranana.

L’extension des activités du Programme a marqué l’année 2017. Avec un nouveau financement, le PLAE poursuit ses activités dans les Régions d’intervention actuelle avec une extension dans 7 Communes de Maevatanana – Région de Betsiboka. Betsiboka est rattaché à l’antenne de Boeny. Avec l’extension des activités et l’augmentation de l’effectif deux bureaux sont créés dont le premier à Maevatanana et le deuxième à Ambilobe. Chaque antenne est composée :

    • D’un Coordinateur Régional : 1 pour Boeny et Betsiboka, 1 pour Antsiranana,
    • Des facilitateurs :
      • 8 à Boeny
      • 5 à Betsiboka
      • 8 à DIANA,
    • Du personnel administratif

    .

Organigramme

Comité National de Pilotage du Programme – Structure d’orientation et de coordination

  • Valide les orientations générales d’intervention du PLAE et suit l’application de ces orientations
  • Valide les orientations générales de l’évaluation externe du programme

Comité Régionale de Suivi (CoReS) – Structure d’orientation et de suivi au niveau régional:

  • Applique les orientations du Comité National de Pilotage au niveau régional
  • Valide les orientations générales des antennes du PLAE
  • Suit l’application des orientations générales des antennes et la mise en œuvre des plans de travail du Programme
  • Valide les orientations des évaluations intermédiaires des antennes

Régions d’intervention :

Boeny : 21 Communes réparties dans 3 Districts

Betsiboka : 7Communes de Maevatanana

DIANA : 20 Communes réparties dans 3 Districts.

Durée de la phase III :

PLAE III : de 2014 à 2018

PLAE III extension : de 2017 à 2019.

Domaines d’ intervention du PLAE:

Reboisement A Vocation énergétique

  • Appui aux villageois adhérant au reboisement à vocation énergétique à s’organiser, à planifier et à réaliser leur projet de reboisement.

Lutte contre l’érosion

  • Appui aux associations et communautés villageoises à la planification, à la mise en œuvre et à la gestion des aménagements antiérosifs ;
  • Conseil technique pour l’adaptation des pratiques agricoles à l’atténuation du changement climatique ;
  • Accompagnement des villageois à l’établissement des règles de gestion et de protection des réalisations y inclus la gestion des feux de brousse.

Sécurisation foncière

  • Assistance à la planification de l’utilisation des terres (niveau terroir villageois), des titres de propriété.
  • Appui aux Communes à l’opérationnalisation des guichets fonciers et conseil aux villageois à sécuriser leurs terrains.

Développement socio organisationnel des villageois

  • Appui conseil aux Organisations Paysannes existantes ou appui à leurs créations selon les formes adéquates à leur action;
  • Renforcement de leurs capacités techniques et socio organisationnelles;
  • Diffusion des acquis ou leçons apprises par des visites d’échange,

Suivi et évaluation

  • Développement des concepts de suivi d’impacts physiques et socio-économiques du projet.
Programme de Lutte Anti-Erosive