↑ Retour à Lutte anti-érosive

L’Agriculture de conservation

Bien que la plantation d’arbres soit rentable, l’attente de la première coupe paraît très longue pour les petits paysans. Cela justifie l’implication du programme dans la vulgarisation des techniques innovatrices pour l’agriculture sur tanety afin que les paysans puissent en tirer quelques bénéfices par saison. Les systèmes adaptés pour valoriser les terrains agricoles dont l’agroforesterie et l’agriculture de conservation ont déjà prouvé leur utilité et leur efficacité. Ces systèmes sont très importants car non seulement ils aident les agriculteurs à protéger leur capital sol mais ils deviendront une source de motivation non négligeable par une amélioration des rendements agricoles à court terme.

AC Sakaramy

Agriculture de conservation, Commune Rurale Sakaramy

Le PLAE propose ainsi des techniques agronomiques combinant la conservation du capital sol, la gestion de la fertilité et l’augmentation progressive de la production agricole sur tanety. Sans trop vouloir bouleverser les pratiques paysannes, il a été proposé au début des cultures suivant les courbes de niveau, les cultures en couloir et aussi l’utilisation de couvertures mortes pour éviter que le sol ne soit dénudé. Le principe d’intervention du PLAE a été basé sur le changement progressif des pratiques paysannes dont la finalité est d’adoption :

d’un minimum de travail de sol,
d’un maintien d’une couverture permanente du sol,
de la pratique d’une rotation culturale.

Programme de Lutte Anti-Erosive