Objectifs

L’objectif du Programme de Lutte Antiérosive Phase IV (PLAE IV) et Phase V (PLAE V) sont formulés comme suit:

PLAE IV

« Dans les régions sélectionnées et sur la base d’une sécurisation foncière et des droits d’usage, des petits exploitants, organisés en groupements de reboisement villageois individuel (RVI), gèrent des grands reboisements à vocation énergétique et des mesures antiérosives d’une manière rationnelle et durable ».

PLAE V

« Dans les zones d’intervention, l’aménagement durable des sols contribue à l’initiative AFR100°/ Restauration des Paysages et des Forêts (RPF) et à la production durable de bois (surtout bois énergie) ».

L’enjeu majeur du PLAE se situe dans le domaine agricole. Outre la décentralisation et la bonne gouvernance, le PLAE s’intéresse à l’aménagement, à la sylviculture et à l’environnement. Le projet met donc l’accent sur l’agriculture, et s’engage pour les personnes en milieu rural. Pour la durabilité du Projet, il est indispensable d’impliquer les populations locales dans la planification et l’exécution de toutes les mesures.

Le PLAE s’emploie à développer les moyens de subsistance pour la population rurale. L’objectif est de les améliorer, dans le respect de l’environnement et du climat. En outre, le projet permet aux paysans d’obtenir une sécurisation de propriété pour leurs terres. Ainsi, ces plans d’aménagement procurent une sécurité non seulement aux investissements de ces derniers, mais aussi à ceux de l’État et de la coopération allemande au développement. Les Communes, en tant que garant des intérêts de la population rurale, bénéficient d’un appui, dans l’intérêt d’un meilleur développement économique.